Mis à jour le lundi 24 juillet 2017 12:28
Share

Commentaires

Le volume de raccordement de ce 1er trimestre est particulièrement faible, les raccordements de la 3ème vague d’appels d’offres ne semblent toujours pas observés.

La seconde vague d’appels d’offres, dont l’échéance de mise en service est requise à la fin du 2ème trimestre 2016, montre un taux d’abandon inférieur à 40%*.

La première vague d’appels d’offres (projets à raccorder fin 2014) avait montré un taux d’abandon supérieur à 50%**.

Le fait d’être lauréat n’étant pas la condition exclusive de la réalisation des projets (bail, financement d’un bâtiment, raccordement…), force est de constater que les appels d’offres, avec leurs spécifications actuelles, ne stimulent pas la filière et les résultats en terme de raccordement sont faibles.  

 

Sources

  • ENEDIS : statistiques trimestrielles - hors entreprises locales de distribution (ELD), hors EDF SEI /  pour T4 2009 et T1 2010 : répartition par segment estimée sur la base des ratios observés à fin 2010
  • RTE : bilans électriques mensuels depuis juillet 2012 
  • CRE : communications trimestrielles des tarifs d’achat

* considérant les installations raccordées entre T2 2015 et T3 2016 

** considérant les installations raccordées entre T4 2012 et T1 2015 

*** cette valeur de prix est la seule rendue publique par le Ministère, s’agissant d’une moyenne pour des installations dont la puissance est comprise entre 100 kWc et 8 MWc, sa pertinence est nulle.