Mis à jour le lundi 24 juillet 2017 12:31
Share

Commentaires

En raison du mauvais dimensionnement du tarif T4 et l’inefficacité des procédures d’appel d’offres, le marché des toitures professionnelles de 9 à 250 kW est devenu atone avec un volume de raccordement annuel en 2014 de 225 MW, et de seulement 175 MW en 2015. Les efforts de compétitivité des professionnels de ce segment sont annihilés par la hausse des coûts de raccordement, le prix minimum d’importation des modules et, pour les projets de plus de 100 kW, la hausse de l’IFER.

 

Sources

  • CRE : communications trimestrielles des tarifs d'achat + décisions relatives aux appels d'offres
11,5 :Tarif T1-2017 pour les puissances comprises entre 36 et 100 kW, hors bonus IAB, hors prime et vente en surplus
* cette valeur de prix est la seule rendue publique par le Ministère à l'issue des appels d'offres, s’agissant d’une moyenne pour des installations dont la puissance est comprise entre 100 kWc et 8 MWc, sa pertinence est nulle.